CPI : charges confirmées contre quatre Kényans, dont un Vice-Premier Ministre

Écouter /

Les quatre personnes contre qui pèsent des charges de la CPI : (dans le sens horaire) Joshua Arap Sang, Francis Kirimi Muthaura, William Samoei Ruto et Uhuru Muigai Kenyatta (Photo : CPI)

Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont confirmé lundi les charges contre quatre Kényans dont un Vice-Premier Ministre, soupçonnés de crimes contre l'humanité lors des violences postélectorales de 2007-2008, ouvrant la voie à un procès.

Le Vice-Premier Ministre Uhuru Kenyatta, également Ministre des finances et candidat potentiel à la présidentielle de l'an prochain, est accusé d'être « co-auteur indirect » de meurtre, transfert forcé de population, viol, persécution et autres actes inhumains. Les mêmes charges sont retenues contre Francis Muthaura, 65 ans, bras droit du Président kényan Mwai Kibaki.

Mohammed Hussein Ali, 56 ans, chef de la police à l'époque des faits, n'est pas poursuivi.

Par ailleurs, « la chambre a estimé qu'il y a des motifs substantiels de croire que William Ruto, ancien Ministre de l'enseignement supérieur, également candidat à la présidentielle de 2013 est responsable, en tant qu'auteur indirect, des crimes allégués », à savoir meurtre, transfert forcé de population et persécution.

Selon l'accusation, quelque 1.200 personnes avaient été tuées et plus de 600.000 personnes déplacées lors de ces violences postélectorales.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...