Côte d'Ivoire: le pays amorce la relance économique, selon Mabri Toikeusse

Écouter /

Albert Mabri Toikeusse, Ministre du plan et du développement de la Côte d'Ivoire (Photo : Gouvernement de la Côte d'Ivoire)

Le monde économique et financier s'accorde pour dire que la Côte d'Ivoire est bien partie pour sa relance économique. En effet le Document stratégique de réduction de la pauvreté (DSRP) finalisé en 2011 est contenu dans le plan national de développement du pays pour la période 2012- 2015 pour de nouvelles perspectives de développement. Invité de la semaine en revue sur ONUCI FM, Albert Mabri Toikeusse, le Ministre du plan et du développement de la Côte d'Ivoire, revient sur l'importance du DRSP.

La Côte d'Ivoire à l'instar de nombreux pays africains subsahariens a fait de la lutte contre la pauvreté une préoccupation majeure de son programme de développement. Depuis juin 1997, elle dispose d'un Programme de lutte contre la pauvreté. Le Gouvernement est déterminé à approfondir la question de la réduction de la pauvreté pour en faire un axe prioritaire de son programme économique et social. Le constat est qu'après plusieurs décennies d'indépendance et malgré de nombreux plans et programmes de développement la pauvreté n'a pu être combattue efficacement et dans de nombreux cas, elle s'est accrue.

C'est pourquoi, déjà, en 1995 à Copenhague au Sommet mondial sur le développement social, puis en septembre 1999, les Assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale, la communauté internationale a approuvé le principe d'adopter un nouveau cadre de formulation des programmes de développement mettant l'accent sur la réduction de la pauvreté.

(Extrait sonore : Albert Mabri Toikeusse, Ministre du plan et du développement de la Côte d'Ivoire ; propos recueillis par Ouattara Katié Souleymane d'ONUCI FM)

Classé sous Dossiers.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...