Côte d'Ivoire: Koenders et Bamba s'expriment sur la situation actuelle, au Conseil de sécurité

Écouter /

Le Conseil de sécurité (UN Photo)

Le Conseil de sécurité s'est réuni jeudi 26 janvier pour examiner la situation en Côte d'Ivoire. Dans un briefing devant les quinze, Bert Koenders, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Côte d'Ivoire, a expliqué que des progrès remarquables ont été réalisés pour le retour à la normalité dans ce pays depuis la fin de la violente crise postélectorale l'année dernière.

Mais les racines profondes de l'instabilité et les détonateurs potentiels de la violence demeurent en Côte d'Ivoire. Bert Koenders a demandé au Conseil de sécurité de ne pas sous-estimer les lourds défis et les questions liées à la sécurité et à la réconciliation nationale dans ce pays.

De son côté, Youssoufou Bamba, le Représentant permanent de la Côte d'Ivoire auprès de l'ONU, a souligné que son pays avait toujours besoin des Nations Unies pour le renforcement de la paix et de la stabilité. « Cela fait maintenant 9 mois que la crise postélectorale ivoirienne a pris fin. Le bilan humain qui est estimé à 3 000 morts, aurait été plus lourd sans l'implication déterminante de l'ONU en vue de protéger les populations civiles », a-t-il déclaré. « Mon Gouvernement va, dans un futur proche, introduire une demande formelle de réexamen du régime de sanctions en ce qui concerne la Côte d'Ivoire conformément à la résolution 1572 (2004) en vue de la levée partielle, voire totale, de l'embargo actuellement en vigueur ».

Et concernant l'avenir de son pays, Youssoufou Bamba a souligné que « la Côte d'Ivoire est de retour sur la scène internationale, et est disposée à assumer de nouveau son rôle de pôle sous-régional de stabilité et de croissance, au service de la paix, de la sécurité, et de la coopération internationale ».

(Extrait sonore : Ambassadeur Youssoufou Bamba, Représentant permanent de la Côte d'Ivoire auprès de l'ONU)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...