Ban Ki-moon : la Responsabilité de protéger est arrivée à maturité

Écouter /

Des dizaines de milliers de civils ont été affectés par les combats à Abyei au Sud Soudan.

Le Secrétaire général des Nations Unies a déclaré ce mercredi que la « Responsabilité de protéger » est arrivée à maturité.

Lors d'un événement organisé par la Corporation Carnegie et les Fondations MacArthur et Stanley ,tenu à New York, à l'occasion du dixième anniversaire de la « Responsabilité de protéger », Ban Ki-moon a affirmé que les principes de cette notion avaient été profondément mis à l'épreuve en 2011, à l'instar de la Libye, de la Côte d'Ivoire, du Soudan du Sud, du Yémen ou encore de la Syrie. Selon lui, même si les résultats ont été inégaux, des dizaines de milliers de vies ont été sauvées.

Parmi les leçons apprises, le patron de l'ONU souligne l'importance de l'appui des organisations globales et régionales au moment de la mise en œuvre, tels ceux de la CEDEAO et de l'Union africaine lors de la crise ivoirienne, ou encore de la Ligue arabe et de la Conférence islamique en Libye.

Ban Ki-moon a invité l'audience à se joindre à lui et à faire de l'année 2012 « l'Année de la prévention ». La prévention qui, selon lui, dépend du renforcement des droits de l'homme, du droit humanitaire et des valeurs démocratiques; ainsi que de la détection précoce sans oublier la prise d'action rapide, déterminée et bien ciblée.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Classé sous Actualités du Siège, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...