Adoption d'une déclaration sur la protection de l'environnement marin

Écouter /

Les pays participant à une conférence organisée par l’ONU aux Philippines ont convenu d’intensifier leurs efforts pour protéger les océans du monde des activités menées depuis la terre ferme et ont souligné le rôle central de l’environnement marin dans la transition vers une économie à faibles émissions de carbone.

La Déclaration de Manille a été adoptée au dernier jour de la Conférence mondiale sur les connexions terre-océan, qui était organisée par le gouvernement des Philippines et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

L’événement de quatre jours a rassemblé des ministres de l’environnement, des scientifiques, des organisations non gouvernementales, des représentants d’institutions financières et d’autres organismes intéressés, avec pour objectif de formuler de nouvelles politiques visant à améliorer la gestion durable des océans et des zones côtières.

Le document appelle notamment les pays à élaborer des directives et des politiques sur l’utilisation durable des éléments nutritifs afin d’améliorer l’efficacité des engrais tels que l’azote et le phosphore.

Aussi la déclaration appelle à une action concertée pour réduire la vulnérabilité des communautés côtières aux changements climatiques et pour s’attaquer à la perte de la biodiversité, aux polluants organiques persistants (POP) et à l’acidification des océans résultant des activités terrestres.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...