Syrie : Gérard Araud regrette l'inertie du Conseil de sécurité

Écouter /

Gérard Araud, Représentant permanent de la France auprès de l'ONU, à la sortie du Conseil de sécurité (UN Photo/Mark Garten)

La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a exprimé lundi sa vive préoccupation à propos des rapports indiquant qu'une répression sans équivoque exercée par les Forces gouvernementales continue de sévir dans la ville syrienne d'Homs.

Navi Pillay a présenté, à la demande de la France, un compte rendu au Conseil de sécurité des Nations Unies sur la situation en Syrie et a réitéré son appel à une action urgente au niveau international pour arrêter la violence avant que la Syrie ne plonge dans le sectarisme et la guerre civile.

Navi Pillay a toutefois révélé devant la presse qu'elle n'était pas en mesure de confirmer ces rapports, mais que la perspective d'un assaut total contre la ville d'Homs était possible et même alarmante.

S'exprimant également devant la presse, Gérard Araud, Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies a révélé que l'exposé de Navi Pillay sur la Syrie faisait état d'une situation épouvantable. Il a regretté l'inertie et l'inaction de certains États Membres du Conseil sur cette question.

(Extrait sonore : Gérad Araud, Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...