Somalie : visite surprise de Ban Ki-moon et Nassir Abdulaziz Al-Nasser

Écouter /

le Secrétaire général Ban Ki-moon avec le Bureau d'appui des Nations Unies pour l'AMISOM (UNSOA)

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et le Président de l’Assemblée générale de l’ONU, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, ont effectué vendredi une visite surprise en Somalie, où ils ont réitéré le soutien des Nations Unies aux autorités fédérales de transition et appelé à poursuivre les efforts sur les fronts politique, militaire et humanitaire.

« Je pense que nous sommes à un tournant, un moment de nouvelles opportunités pour l’avenir du peuple de Somalie. Sur le plan politique, c’est le moment de prendre de nouvelles mesures pour la stabilité et d’offrir des possibilités pour les populations. Sur le plan militaire, il faut consolider les gains. Ces gains doivent être durables. Sur le plan du relèvement, il faut aider à casser le cycle de la famine, de la pauvreté », a déclaré vendredi Ban Ki-moon lors d’une conférence de presse à Mogadiscio, la capitale de Somalie.

« Dans mes discussions avec le gouvernement fédéral de transition, j’ai souligné l’importance de saisir ce moment. Nous avons une fenêtre d’opportunité limitée. Cela doit se faire sur trois dimensions. Elles semblent séparées mais elles sont en fait connectées : politique, militaire et humanitaire », a-t-il ajouté.

Il s’agit de la première visite que le Secrétaire général de l’ONU et le Président de l’Assemblée générale de l’ONU effectuent ensemble en Somalie. La dernière fois qu’un Secrétaire général de l’ONU s’est déplacé en Somalie, c’était il y a 18 ans en 1993.

Sur le plan politique, le Chef du Secrétariat de l’ONU a rappelé que la Feuille de route de transition doit s’achever en août 2012 et « que toute extension serait intenable ».

« Il est temps de progresser sur la réforme parlementaire et la Constitution », a dit Ban Ki-moon, indiquant que le Bureau politique des Nations Unies pour la Somalie (UNOPS), sera relocalisé en janvier l’année prochaine.

Sur le plan militaire, la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) est parvenue à sécuriser la capitale du pays. Sur le plan humanitaire, la situation dans le centre et le sud de la Somalie reste critique avec quatre millions de personnes dans le besoin et 250.000 personnes confrontées à la famine.

« Il y a de nouvelles menaces pour les humanitaires. Je condamne les récentes attaques et actions des Al-Shabaab. Les organisations humanitaires en Somalie restent strictement neutres. Leur mission est de sauver des vies et de fournir une assistance humanitaire de base, toute attaque contre ces organisations est une attaque contre les plus vulnérables du pays », a prévenu le chef de l’ONU.

« Etre ici est la manière la plus visible pour nous d’envoyer un message clair au peuple de Somalie : vous n’êtes pas tout seul », a-t-il conclu.

Le Président de l’Assemblée générale de l’ONU et le Secrétaire général ont rencontré le Président somalien, Sheik Sharif Ahmed, le Premier ministre du gouvernement fédéral de transition, Adiweli Mohamed Ali, et le président du Parlement fédéral de transition, Sharif Hassan Sheikh.

Nassir Abdulaziz Al-Nasser a réitéré au gouvernement somalien que la mise en œuvre de la Feuille de route est la voie à suivre et a réaffirmé que les Nations Unies et la communauté internationale se tiennent aux côtés des autorités, a indiqué son porte-parole.

(Extrait sonore: Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...