Sécurité alimentaire : l'importance de la coopération Sud-Sud

Écouter /

Programme de coopération sud-sud de la FAO: des agriculteurs vietnamiens partagent leur expérience avec leurs homologues africains

L’Exposition mondiale sur le développement Sud-Sud s’est ouvert à Rome. L'événement, qui se tient au Siège de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) jusqu'au 9 décembre met l’accent sur la crise de l’insécurité alimentaire au Sud, à l’heure où 925 millions d’êtres humains de par le monde souffrent encore de la faim au quotidien.

La tenue de cet événement intervient dans un contexte de crise internationale alors que les contributeurs traditionnels, notamment occidentaux, marquent le pas dans leur générosité vis-à-vis des plus démunis. Parmi, les solutions alternatives, la coopération Sud-Sud semble permette le transfert et l'acquisition d'expertises en matière agricole concernant notamment les techniques de culture et d'irrigation, l'élevage et la transformation des produits.

Parmi les temps forts de l'édition 2011 de l'Exposition, il faut noter la réunion de haut niveau sur la coopération au développement et la réunion des acteurs Sud-Sud, au cours desquelles de nombreuses expériences seront présentées.

Le forum va également mettre en lumière la reconnaissance grandissante de la place qu'occupe la protection sociale en tant que stratégie de lutte contre le travail des enfants, surtout en période de crise économique et alimentaire. Dans le secteur de l'agriculture, qui regroupe le travail de la terre, la pêche, l'aquaculture et l'élevage, le travail des enfants continue de poser un problème majeur dans de nombreuses régions du monde; c'est un secteur dans lequel se concentre la majeure partie du travail des enfants: 70 pour cent des enfants qui travaillent exercent ce type d'activités.

Cet événement sera l'occasion de présenter l'édition provisoire des «Guide conjoint de la FAO et de l’OIT des meilleures pratiques pour traiter la question du travail des enfants dans les activités piscicoles et aquacoles: politiques et pratiques». Cette version provisoire sera mise à la disposition des parties prenantes, y compris les partenaires sociaux, afin de recueillir leurs commentaires, et la version finale sera publiée en début d'année prochaine.

(Extrait sonore : Madhy Bamba, Fonctionnaire principal au Service d'appui intégré à la sécurité alimentaire de la FAO; propos recueillis par Jérôme Longué)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...