RDCongo: Navi Pillay déplore les violences électorales

Écouter /

A gauche, des électeurs fuyant la charge de la police le 28 novembre devant l'école Lumumba à Kinshasa, lors du vote d'Étienne Tshisekedi (Photo : John Bompengo/Radio Okapi)

La Haut Commissaire aux droits de l’homme des Nations Unies a déploré jeudi les actes de violence commis par les forces de sécurité congolaises et des sympathisants des partis politiques dans le contexte des récentes élections en République démocratique du Congo (RDC). Selon Navi Pillay, «les dirigeants politiques de tous bords ont un rôle crucial à jouer en ce moment important de l’histoire de la RDC. Il est de leur responsabilité de résoudre les tensions par des moyens pacifiques ».

Selon le Bureau Conjoint des Nations Unies aux droits de l'homme (BCNUDH) en RDC au moins dix personnes auraient été tuées par les forces de sécurité et des partisans de partis politiques, et de nombreuses autres blessées depuis le 26 novembre. Navi Pillay rappelle à cet égard que les dirigeants politiques ou militaires doivent comprendre qu’ils peuvent être tenus pour responsables de leurs actions ainsi que de celles commises par leurs partisans.

« De toute évidence, les divergences politiques ne peuvent pas être résolues par des meurtres, et les forces de sécurité ne devraient pas utiliser une force disproportionnée pour contrôler la foule », a relevé Navi Pillay. Elle a insisté sur l’obligation du gouvernement en vertu des lois congolaises et internationales de protéger les droits fondamentaux du peuple, y compris le droit à la vie et la sécurité.

La Chef des droits de l'homme de l'ONU a exhorté tous les acteurs de la vie politique du pays à la retenue et à résoudre les différends de manière pacifique afin d’empêcher le pays de sombrer dans un cycle de violences post-électorales.

« Les dirigeants politiques doivent travailler activement pour prévenir ces violences au milieu d’une situation très tendue », a conclu Navi Pillay.

(Extrait sonore : Scott Campbell, Chef du Bureau des Nations Unies pour les droits de l'homme en RDC; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...