Les quinze renouvellent leur engagement pour la Guinée-Bissau et la République centrafricaine

Écouter /

Le Conseil de sécurité adopte la résolution prorogeant le mandat du BINUCA (UN Photo/Eskinder Debebe)

Le Conseil de sécurité a tenu ce matin cinq séances d'affilée, afin d'examiner avant la fin de l'année plusieurs questions, dont la situation en Guinée-Bissau et en République centrafricaine. Ces deux pays bénéficient de la présence de bureaux intégrés des Nations Unies, des bureaux dont les mandats respectifs ont été reconduits aujourd'hui par les quinze.

À l'unanimité, le Conseil de sécurité a prorogé jusqu'en janvier 2013 le mandat du Bureau intégré pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau, soulignant les réformes entreprises par les autorités de ce pays de l'Afrique de l'Ouest. La résolution rappelle cependant qu'il faut poursuivre la démobilisation militaire et la lutte contre la criminalité et le trafic de drogues. Surtout, le gouvernement bissau-guinéen doit conclure de façon crédible les enquêtes sur les assassinats politiques survenus en 2009, qui continuent de miner le processus de réconciliation nationale.

Le Bureau intégré pour la consolidation de la paix en République centrafricaine a vu lui aussi son mandat renouvelé pour un an, entre autres sur la base de l'intention du gouvernement centrafricain de réformer son code électoral. En revanche, le Conseil de sécurité dénonce les atteintes à la liberté d'expression qui clouent le bec aux partis d'opposition et freinent la réconciliation nationale, et reste préoccupé par la présence de groupes armés, dont l'Armée de résistance du Seigneur et le Front populaire pour le redressement.

(Mise en perspective de Frédéric Choinière)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...