Législatives en Côte d'Ivoire : une campagne dans le calme et sans engouements

Écouter /

A quelques jours de la tenue des législatives en Côte d'Ivoire prévues pour le 11 décembre, seuls, la lune et le soleil n’ont pas été promis aux populations ivoiriennes dans la campagne pour ces élections.

Selon les observateurs, les folles promesses des candidats n'ont pas rassasié les Ivoiriens, qui continuent de souffrir des conséquences économiques graves de la crise postélectorale.

Le transfèrement de Laurent Gabagbo à la Cour pénale Internationale a ranimé les passions, notamment au sein du parti de Laurent Gabgbo, le Front populaire ivoirien (FPI), qui boycotte les élections.

Les populations à Daloua, à l'instar de celle dans d'autres villes ivoiriennes, souhaitent un retour à la normale, avec une reprise de la vie économique et un rétablissement des infrastructures.

François Gamabhignionri, Chef d'antenne d'ONUCI FM à Daloua, parle même à Maha Fayek d'engouement amer des populations pour ces élections.

(Interview: François Gamabhignionri, Chef d'antenne d'ONUCI FM à Daloua; propos recueillis par Maha Fayek)

Classé sous Dossiers.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...