Le Fonds de secours de l'ONU octroie 6 millions de dollars pour le Niger

Écouter /

mères et enfants à un centre de distribution de nourriture à Taoa au Niger

Le Fonds central des Nations Unies pour les interventions d’urgence (CERF) a octroyé 6 millions de dollars à trois agences des Nations Unies afin qu’elles puissent lancer des interventions d’urgence pour répondre à la crise alimentaire au Niger.

Valerie Amos, l'Adjointe de Ban Ki-moon aux affaires humanitaires, estime que des millions de personnes sont confrontées à la crise humanitaire qui s’aggrave au Niger.

Le financement octroyé par le CERF permettra de répondre aux besoins en termes d’alimentation, de nutrition et d’agriculture.

A noter que des villages et des familles entières n’ont pas encore récupéré de la crise alimentaire de 2010 qui a affecté la région du Sahel, en Afrique de l’Ouest. A cela s'ajoutent les prévisions pour la prochaine saison de soudure qui doivent durer plus longtemps.

En intervenant tôt, le CERF cherche à éviter une détérioration supplémentaire de l’état nutritionnel des personnes vulnérables, en particulier les enfants, dans les mois à venir.

En termes plus chiffrés, le Programme alimentaire mondiale (PAM) recevra plus de 3,3 millions de dollars pour distribuer de la nourriture et réduire la malnutrition, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) se verra octroyer 700.000 dollars pour apporter une assistance aux communautés de bergers, et l’UNICEF recevra 1,9 million de dollars pour lutter contre la malnutrition chez les enfants âgés de moins de 5 ans.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...