La RDC dans l'attente des résultats des élections

Écouter /

La police nationale Congolaise( PNC). Photo: Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La tension est extrême en République démocratique du Congo où la Commission électorale pourrait annoncer mardi 6 décembre, tard dans la soirée, les résultats complets provisoires de la présidentielle du 28 novembre, qui laissent craindre de violentes réactions dans le camp du perdant. Organisé de façon chaotique, le double scrutin présidentiel et législatif à un tour a été émaillé de violences meurtrières, entaché d’irrégularités et de soupçons de fraudes.

C'est dans ce contexte que Roger Meece le patron de la Monusco a rencontré hier, tour à tour à Kinshasa, les candidats Kabila et Tshisekedi.

Roger Meece qui était accompagné de deux ambassadeurs de la Russie, dont le pays préside le Conseil de Sécurité des Nations Unies, ainsi que celui du Gabon en RDC, qui est le Doyen du Corps diplomatique a évidemment lancé un appel au calme et à la retenue.

Au cours de cette rencontre, le patron de la mission onusienne au Congo, a également souligné la nécessité de privilégier la paix et le dialogue, en vue d'éviter des tensions entre les candidats, après la proclamation des résultats officiels.

Après sa rencontre avec Etienne Tshisekedi, Roger Meece s'est exprimé au micro d'Ascain Zigbia-Tayoro de Radio Okapi.

(Extrait sonore : Roger Meece, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...