HCR : lancement d'un pont aérien de secours aux réfugiés soudanais

Écouter /

Du matériel humanitaire est monté à bord d'un appareil C-130 à Nairobi, au Kenya, à destination du Soudan du Sud (Photo : HCR/F. Kasina)

Le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR) a annoncé avoir lancé mardi un pont aérien entre le Kenya et le Soudan du Sud pour apporter une aide d’urgence à 50.000 réfugiés soudanais.

Le premier des 18 vols prévus sur au moins une semaine avec des appareils Hercules C-130 a quitté Nairobi mardi 20 décembre avec 12 tonnes d’aide à bord. Cette aide comprend des abris en matière plastique, des sacs de couchage, des couvertures, des moustiquaires, des seaux, des jerrycans et des ustensiles de cuisine.

L’appareil devait atterrir vers midi heure locale à l’aéroport de Malakal au Soudan du Sud. Les 17 autres vols doivent apporter 272 tonnes d’aide du HCR provenant de ses stocks à Nairobi.

A partir de Malakal, l’aide sera acheminée par la route soit dans le comté de Maban, dans l’état du Nil supérieur, ou dans l’état d’Unity. Les 18 vols représentent un coût de 1,5 million USD auquel s’ajoute la valeur de l’aide transportée, soit 2,5 millions USD. Outre ces vols, le HCR prévoit encore d’envoyer 10.000 tentes au Soudan du Sud dans les prochaines semaines, représentant une valeur de plus de 8 millions USD.

Au cours des derniers mois, les Etats du Nil supérieur et d’Unity dans le Soudan du Sud ont accueilli de nombreux réfugiés fuyant des combats au Soudan. Dans l’Etat du Nil supérieur, quelque 40.000 réfugiés sont arrivés depuis septembre. Le HCR et ses partenaires sont en train de préparer un nouveau camp d’accueil à Jamman, pour recevoir 15.000 réfugiés, actuellement rassemblés à Elfoj.

Dans l’Etat de Unity, quelque 22.000 réfugiés sont arrivés depuis août. Des combats opposent l’armée soudanaise et des rebelles depuis juin au Kordofan du Sud et depuis septembre au Nil Bleu, deux Etats soudanais frontaliers du Sud. Khartoum cherche à asseoir son autorité dans ces régions dont une partie de la population a combattu au côté des Sudistes pendant la guerre civile (1983-2005, 2 millions de morts). L’armée soudanaise a également mené des attaques de l’autre côté de la frontière avec le Soudan du Sud, un pays né en juillet 2011 d’une partition du Soudan.

(Extrait sonore : Fatoumata Lejeune-Kaba, porte-parole du HCR ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...