Djibouti : L'UNICEF améliore l'acheminement de l'eau à Balbala

Écouter /

Distribution d'eau à Balbala, Djibouti (Photo : UNICEF)

Six années consécutives de sécheresse ont aggravé les problèmes d'eau à Djibouti, l'un des pays du monde où les ressources en eau sont les plus limitées. Il n'y tombe en moyenne que 150 mm de pluie par an. Près de la moitié des habitants des régions rurales n'ont pas accès à l'eau potable.

Dans ce dernier reportage, l'Envoyé spécial de la Radio des Nations Unies a assisté à la distribution d'eau à Balbala, un bidonville de la capitale djiboutienne.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) effectue deux rotations quotidiennes pour fournir de l'eau à plus de 500 ménages. Les bénéficiaires sont généralement des familles victimes de la sécheresse qui ont fui les zones rurales après avoir perdu leurs troupeaux, ou encore des réfugiés somaliens ou des migrants éthiopiens. Ainsi quotidiennement, l'UNICEF et ses partenaires distribuent 15 litres d'eau potable par personne.

L'UNICEF et le Croissant rouge djiboutien ont des fonds pour poursuivre cette mission à Boulougou jusqu'à la fin de l'année. Après, faute de financement, il y a un risque d'un retour à la case de départ pour ces populations de Boulougou.

En attendant l'exode rural se poursuit et selon les Nations Unies, près de 206 000 personnes ont besoin d'urgence d'une assistance humanitaire à Djibouti.

(Reportage à Boulougou/Balbala, Djibouti, avec Alpha Diallo, Envoyé spécial de la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...