Conférence HCR : L'engagement du Libéria et du Sénégal à changer les lois discriminatoires contre les femmes

Écouter /

(Photo : G.M.B. Akrash, HRC)

Le Sénégal et le Libéria se sont engagés ce jeudi à Genève à réformer leur loi sur la nationalité afin de permettre aux femmes de pouvoir transmettre la nationalité à leur enfant. Monrovia et Dakar entendent ainsi corriger cette discrimination à l'encontre des femmes. Les pays ouest africains font partie de la trentaine d'Etats qui empêchent les femmes d'acquérir, conserver et transmettre la nationalité à leurs enfants ou à leurs conjoints étrangers.

Selon la Ministre des Sénégalais de l'extérieur, Dakar s'est engagé à renforcer son combat contre l'apatridie. Le Sénégal a ainsi pris la décision de corriger dans sa Loi sur la nationalité une discrimination de genre pour permettre à la femme sénégalaise de pouvoir transmettre à son conjoint non Sénégalais et à ses enfants nés de père étranger sa nationalité. D'après Ngoné Ndoye, « cette mesure a été prise lors de l'installation de l'Observatoire national pour la parité qui est un instrument majeur de la mise en œuvre de la Loi consacrant la parité homme-femme promulguée le 28 mai 2010 au Sénégal ».

Lors de l'ouverture de cette conférence ministérielle, hier mercredi 7 décembre, la Secrétaire d'Etat américaine avait annoncé 28 engagements concrets durant la conférence, dont celui qui vise à faire connaître « l'une des causes majeures de l'apatridie, qui est la discrimination à l'encontre des femmes. » Hillary Rodham Clinton a indiqué qu'au moins 30 pays empêchent les femmes d'acquérir, conserver et transmettre la nationalité à leurs enfants ou à leurs conjoints étrangers ». « Et, dans certains cas, les lois sur la nationalité privent des femmes de leur citoyenneté si elles épousent un étranger », avait dénoncé Hillary Rodham Clinton.

Selon le Haut Commissarait des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le nombre d'apatrides est plus difficile à déterminer, mais il est estimé à 12 millions de personnes ou plus.

(Extrait sonore : Ngoné Ndoye, Ministre des Sénégalais de l'extérieur)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...