Conférence de Durban sur le changement climatique : Ban incite les pays à agir

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (au centre) avec Jacob Zuma (à droite), président de l'Afrique du Sud, et Christiana Figueres, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, à Durban, Afrique du Sud, hôte de COP17, la Conférence de l'ONU sur le changement climatique.

Le Secrétaire général des Nations Unies à exhorté les pays à ne pas perdre l’élan et à faire preuve de leadership déterminé en vue de faire avancer les négociations à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Durban, en Afrique du Sud.

Ban Ki-moon s'exprimait à l'occasion du début du débat de haut niveau à Durban. Il a rappelé aux Chefs d’État et de gouvernements, que le monde entier attendait de voir leur action.

Ban Ki-moon s'est adressé aux participants à la 17ème session de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), où des milliers de représentants de gouvernements, d’organisations internationales et la société civile se sont rassemblés pour faire progresser les moyens de réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre.

M. Ban a souligné l’urgence du moment, en rappelant les pays que “le temps n’est pas de notre côté», et qu’ils doivent agir avant d’atteindre un point de non retour. Nous devons maintenir notre élan. C’est le défi à relever aujourd’hui, un défi impératif. Sans exagération, l’avenir de notre planète est en jeu, il en va de la santé de l’économie mondiale et de la survie même de certaines nations”, a-t-il dit.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...