Yémen : un accord de sortie de crise est imminent, selon Jamal Benomar

Écouter /

Jamal Benomar, Conseiller spécial du Secrétaire général pour le Yémen (UN Photo Evan Schneider)

La Mission de Jamal Benomar, émissaire des Nations Unies pour le Yémen, était sans doute l'occasion de régler quelques questions en suspens au sujet du plan de sortie de crise proposé par les monarchies du golfe. C'est fait et un accord est sur le point d'être signé.

Le mécanisme d'application de l'accord prévoit un transfert du pouvoir par le Président Saleh au Vice Président Hadi perçu lui comme consensuel, la formation d'un gouvernement de réconciliation et l'annonce d'une période de transition de trois mois en vue d'une élection présidentielle anticipée.

À l'issue de l'élection présidentielle anticipée, une deuxième transition d'une durée de deux ans devra suivre. L'élaboration d'une constitution et la réorganisation et la restructuration des Forces armées doivent suivre également, en vue de l'organisation d'élections générales à la fin de cette période.

Benomar ne répond ni par l'affirmatif ni le négatif sur la question de savoir si le Président Saleh garde le statut de Président honoraire du Yémen. Reste à savoir si Ali Abdallah Saleh, qui promet de partir pour la troisième fois, tiendra cette fois-ci sa promesse.

(Mise en perspective de Maha Fayek; avec des extraits d'une interview exclusive accordée par Jamal Benomar, Conseiller spécial du Secrétaire général pour le Yémen, à la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...