Un an de plus pour l'ONU et l'EUFOR en Bosnie-Herzégovine

Écouter /

Le Conseil de sécurité adopte à l'unanimité la résolution 2019 (2011), reconduisant pour un an le mandat de l'EUFOR (UN Photo/Evan Schneider)

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté à l'unanimité une résolution reconduisant pour un an tant le mandat du bureau du Haut représentant pour la Bosnie-Herzégovine que celui de l'EUFOR, la Force européenne multinationale pour la stabilisation sur place. Les quinze ont répondu positivement à la demande formulée par le Haut-Représentant des Nations Unies pour la Bosnie-Herzégovine.

Dans son exposé devant le Conseil, Valentin INZKO avait déploré le fait qu'aucun des cinq objectifs et des deux conditions préalables à la fermeture de son Bureau n'aient été rempli jusqu'ici et que le pays connaisse une stagnation politique et économique.

Pour le Haut Représentant cela est dû en grande partie à la culture politique de la Bosnie-Herzégovine, marquée par une réticence aux compromis et une propension à profiter du système.

Ainsi, plus d'un an après la tenue d'élections générales, le pays n'a toujours pas de gouvernement et le budget 2011 n'a toujours pas été adopté. De plus, le processus d'intégration à l'Union européenne et aux structures euro-atlantiques est ralenti; sans compter que le débat politique est phagocyté par des idées « nationalistes et incendiaires » à l'instar de celle de la République Srpska qui plaide pour la dissolution de l'État.

Enfin certains dirigeants croates continuent de revendiquer la création d'une troisième entité à majorité croate, ressuscitant -ce faisant- le Conseil national croate.

Dans un tel climat, il n’est pas surprenant que Valentin INZKO ait jugé essentiel que le mandat de l'EUFOR, sous chapitre 7, devrait être renouvelé. Son appel e été entendu par les quinze. Reste à voir maintenant si comment cette reconduction se traduira sur le terrain.

(Mise en perspective de Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...