Syrie : le Conseil de sécurité condamne les attaques contre des ambassades

Écouter /

Le Conseil de sécurité (UN Photo/Eskinder Debebe)

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a vivement condamné mardi les attaques ce weekend en Syrie contre plusieurs ambassades et consulats par des manifestants pro-gouvernementaux qui protestaient contre la décision de la Ligue des États arabes de suspendre la Syrie.

Le Conseil de sécurité a rappelé au gouvernement syrien le principe d’inviolabilité des ambassades et consulats et l’obligation du pays hôte d’assurer la protection des représentations diplomatiques contre toute intrusion selon les Conventions de Vienne de 1961 et 1963 relatives aux relations diplomatiques et consulaires.

De son côté, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a rappelé mardi, en réponse à une question lors d’une conférence de presse à Dhaka au Bangladesh, qu’un accord a été conclu début novembre entre la Syrie et la Ligue des Etats arabes pour mettre fin à la violence.

« Je m’attendais à ce que cet accord soit mis en œuvre pleinement. Maintenant qu’il s’avère que ce n’est pas le cas et que la réunion ministérielle de la Ligue des Etats arabes a décidé se suspendre la Syrie, il est d’une importance cruciale que le Président syrien mette fin immédiatement aux attaques meurtrières contre son peuple et mette en œuvre l’accord avec la Ligue des Etats arabes », a dit Ban Ki-moon.

« C’est une source de grande inquiétude, pas seulement pour la région, mais pour l’ensemble de la communauté internationale, pour la démocratie et pour l’humanité toute entière », a-t-il ajouté.

Selon l’ONU, la violence du régime syrien contre les manifestants réclamant du changement aurait fait plus de 3.500 morts depuis le début du soulèvement populaire.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...