Somalie : Al-Shabaab s'empare des biens des humanitaires ; l'ONU condamne

Écouter /

Des troupes de l'Union africaine en Somalie vident une cachette de munitions des Al-Shabaab à Mogadiscio

Le Secrétaire général de l’ONU a vivement condamné lundi 28 novembre la saisie par les milices Al-Shabaab en Somalie de biens et d’équipements appartenant à plusieurs organisations non gouvernementales et aux Nations Unies.

Ban Ki-moon a demandé « aux Al-Shabaab de quitter les locaux et de rendre les biens appartenant aux agences et aux organisations non gouvernementales ». Il a appelé le groupe armé à lever immédiatement l’interdiction imposée lundi à ces organisations humanitaires et a exhorté toutes les parties en Somalie à respecter le droit international humanitaire.

La Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires a également exprimé son inquiétude sur les saisies opérées par les milices Al-Shabaab. Valerie Amos a souligné que toute interruption dans l’acheminement de l’aide humanitaire menace de saper les progrès fragiles effectués cette année et pourrait ramener de nouveau une situation de famine dans plusieurs zones du pays. « Les organisations humanitaires travaillant en Somalie restent strictement neutres et leur objectif est de sauver des vies. J’appelle toutes les parties au respect du droit humanitaire international », a-t-elle indiqué.

Selon la presse, les rebelles auraient mené des descentes coordonnées dans les bureaux de plusieurs ONG et agences de l’ONU dans les villes de Beledweyne, mais aussi d’El-Bur, Kismayo, Wajid, Merka, Baidoa et Bulo Burte. Des miliciens armés auraient ordonné aux personnels des agences de quitter les lieux et auraient saisi ordinateurs, téléphones et autres équipements de bureau.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...