RDC : élections présidentielles sur fond de violence

Écouter /

Ban Ki-moon enregistre dans les studios de la Radio des Nations Unies son message à l'intention des Congolais, retransmis par Radio Okapi en RDC (UN Photo/Eskinder Debebe)

La violence domine la présidentielle en République démocratique du Congo. Les affrontements meurtriers entre les partisans du président Kabila et ceux de son opposant Tshisekedi font craindre le pire.

Joseph Kabila a pourtant selon les observateurs toutes les chances d'être réélu à la tête du Congo-Kinshasa.

Mais ce lundi les violences entourant la présidentielle et les législatives font craindre pour l'avenir de ce géant de l'Afrique centrale, qui balance encore entre la consolidation d'une fragile démocratie et les vieux démons du chaos et de la haine, après des décennies de dictature et de guerres civiles. Dimanche Ban Ki-moon avait pourtant appelé les congolais à observer la retenue

Aux dernières nouvelles, deux policiers et une électrice ont été tués à Lubumbashi dans une attaque d'un bureau de vote. Des incidents se sont produits aussi à Kananga.

(Mise en perspective de Maha Fayek, avec un extrait sonore de Ban Ki-moon, Secrétaire général des nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...