Peuple palestinien : célébration de la Journée internationale de solidarité

Écouter /

Mahmoud Abbas, Président de l'Autorité palestinienne, montre une copie de la candidature de la Palestine à l'ONU (UN Photo/Marco Castro)

Les Nations Unies célèbrent ce 29 novembre la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien. Une journée célébrée dans un contexte particulier cette année, qui est marquée par plusieurs événements, dont la réunion du Comité pour les droits inaliénables du peuple palestinien, à laquelle ont assisté ce matin les Présidents de l'Assemblée générale et du Conseil de sécurité. Dans le message de Ban Ki-moon lu par son adjointe, Asha Rose Migiro, le Secrétaire général exhorte la communauté internationale à réaffirmer son engagement à traduire la solidarité en actions concrètes et à contribuer à faire évoluer la situation vers un accord de paix historique.

Auparavant, le Président du Comité, l'Ambassadeur du Sénégal, Abdou Salam Diallo, avait plaidé en faveur de l'admission à l'ONU de la Palestine. Il a estimé que les négociations n'étaient qu'un moyen pour déterminer les modalités du droit à l'autodétermination et à l'indépendance de la Palestine. Ce qui du reste ne contredit en rien le droit légitime d'Israël à exister, droit que les Palestiniens ont reconnu, il y a bien des années. Aussi, selon Abdou Salam Diallo, il est inadmissible de lier les négociations à l'admission à l'ONU de la Palestine. Le Représentant permanent a exhorté les quatre projets de résolution qu'il devait présenter dans l'après-midi dans le cadre de l'Assemblée générale.

Depuis 33 ans, la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien est célébrée chaque année par l'Organisation des Nations Unies le 29 novembre, conformément aux résolutions de l'Assemblée générales en 1977 et aux autres résolutions pertinentes.

La date du 29 novembre a été retenue en raison de sa signification particulière pour le peuple palestinien. Ce jour-là en effet, l'Assemblée générale a adopté, en 1947, la résolution 181 (II), connue par la suite sous le nom de résolution sur le plan de partage, qui prévoyait la création en Palestine d'un « État juif » et d'un « État arabe », Jérusalem étant placée sous un régime international spécial comme corpus separatum.

A la demande de l'ONU, les gouvernements et la société civile mènent chaque année diverses activités pour célébrer cette journée. Parmi ces activités, on retiendra la publication de messages spéciaux de solidarité avec le peuple palestinien, l'organisation de réunions, la diffusion de publications et autres documents d'information, et la projection de films.

(Extrait sonore : Abdou Salam Diallo, Président du Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, Représentant permanent du Sénégal auprès des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...