Ban Ki-moon et le Conseil de sécurité condamnent les attentats du Nigéria

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon et le Président du Conseil de sécurité pour le mois de Novembre,le portugais José Filipe Moraes Cabral ont t condamné les attentats terroristes au Nigéria à Damaturu et Potiskum, notamment; rappelant qu'aucun acte terroriste ne peut être justifié.

Moraes Cabral a qualifié les attentats de criminels et d'injustifiables. Ban Ki-moon a pour sa part présenté ses condoléances aux familles des victimes et lancé un appel pour que soit mis fin aux violences dans la région.

Au moins 150 personnes ont été tuées et une centaine blessée dans le nord-est du Nigeria au cours d’une nouvelle série d’attaques revendiquées par la secte islamiste Boko Haram contre des postes de police et des églises dans la ville de Damaturu.

Un responsable des secours nigérians qui se trouvait samedi soir à l’hôpital de Damaturu a déclaré avoir «personnellement compté 150 morts».

Un membre de Boko Haram a revendiqué samedi les dernières attaques en série à l’explosif menées vendredi soir tout en menaçant de continuer «à attaquer» des cibles gouvernementales, tant que les forces de sécurité continueront à persécuter les membres de Boko Haram.

Le Nord-Est du Nigeria – pays le plus peuplé d’Afrique avec plus de 160 millions d’habitants – est en proie à de fréquentes attaques menées par des combattants de Boko Haram qui avait d'ailleurs revendiqué l’attentat suicide contre le siège de l’ONU à Abuja le 26 août dernier. Celui-ci avait fait 24 morts.

L’une des attaques menées vendredi dans la ville de Damaturu a été menée par un kamikaze qui a lancé sa voiture remplie d’explosifs sur un bâtiment de la police. Des scènes de chaos et de destruction étaient visibles dans la ville où des immeubles et des voitures étaient incendiés.

Mise en perspective de Maha Fayek

Classé sous Conseil de sécurité, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...