ONU : 60% des grands écosystèmes marins de la planète dégradés ou surexploités

Écouter /

Les Nations Unies ont lancé mardi un plan visant à améliorer la gestion des océans et des zones côtières. Le document intitulé «Plan pour la durabilité de l’océan et du littoral », a été élaboré dans la perspective de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable, Rio+20, qui aura lieu au Brésil en juin 2012. Il a été été présenté lors de la Conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) qui se déroule actuellement au siège de l’Organisation à Paris.

Le document tire la sonnette d’alarme à propos de l’état des océans. Ceux-ci influencent notre vie quotidienne, en régulant le climat, en nous fournissant une nourriture hautement nutritive et en contribuant à nos économies et à nos moyens de subsistance. Mais si les océans représentent 70% de la surface du globe, seul 1% bénéficie d’une protection et 60% des grands écosystèmes marins de la planète ont été dégradés ou sont surexploités.

Aussi, le document propose toute une série de mesures concrètes notamment de créer un marché mondial du carbone bleu (entendez le dioxyde de carbone stocké dans les océans) pour financer la protection de l’habitat; de pallier les manques de gouvernance en haute mer; d'appuyer le développement d’économies vertes dans les petits Etats insulaires en développement ; de « verdir » l’économie des nutriments afin de réduire l’hypoxie des océans et d’encourager la sécurité alimentaire ; et d'améliorer l’efficacité du système des Nations Unies face aux questions concernant les océans.

Reste à voir si les Etats sauront aller au-delà des déclarations d'engagement pour passer à l'acte le moment venu.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Classé sous Environnement, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...