Navi Pillay : prochaines années décisives pour les droits humains en Asie du Sud-est

Écouter /

Navi Pillay (UN Photo/Rick Bajornas)

« Les deux années à venir seront déterminantes pour le développement des institutions de défense des droits de l'homme en Asie du Sud-Est aussi bien aux niveaux national que régional », a déclaré la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme.

Navi Pillay a passé trois jours sur l'île indonésienne de Bali pour y rencontrer la Commission intergouvernementale des droits de l'homme de l'ASEAN, les institutions nationales des droits de l'homme de quatre des dix pays membres de l'ASEAN et un grand nombre d'organisations de la société civile. Elle a salué l'approche « très positive » de l'Indonésie concernant les droits de l'homme.

Dans son premier discours devant la Commission intergouvernementale des droits de l'homme de l'ASEAN, Navi Pillay a rappelé que les aspirations et les attentes des populations sont grandes et que la Commission sera jugée sur ce qu'elle réussira à faire.

Lors de la première évaluation de la Commission qui aura lieu en 2014, les progrès de l'ASEAN en matière de respect des droits de l'homme seront examinés à la loupe. Cette évaluation sera effectuée pendant la présidence du Myanmar. Navi Pillay s'est entretenue à ce sujet avec l'opposante pro-démocratique birmane Aung San Suu Kyi. Les deux femmes ont évoqué les dernières tendances positives, notamment la libération de certains prisonniers politiques et la création d'une Commission nationale des droits de l'homme.

Selon la Haut commissaire, les élections partielles à venir au Myanmar seront un signal qui montrera la rapidité des progrès.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...