Mercenaires : une utilisation croissante alarmante

Écouter /

Les mercenaires sont de plus en plus présents dans les conflits armés, en recourant à des modalités à la fois nouvelles et innovantes. C'est le cri d'alarme adressé ce mardi par le Groupe de travail des Nations Unies sur l'utilisation des mercenaires dans un rapport destiné à l'Assemblée générale de l'ONU.

Le panel d'experts appelle à la création d'un cadre réglementaire car le recours aux mercenaires pose non seulement un problème de sécurité mais aussi d'atteinte aux droits de l'homme et au droit à l'autodétermination, comme on a pu le voir récemment en Côte d'Ivoire et en Libye. Car l'activité de ce secteur est importante économiquement. Ainsi en 2011, à eux seuls, les contrats en Iraq et en Afghanistan dépasseront 206 milliards de dollars.

Face au développement des activités des sociétés privées de services de sécurité et militaires et à leur impact potentiel sur les droits de l'homme, le panel prône l'adoption d'une règlementation adéquate et de mécanismes de responsabilisation. Il se félicite des initiatives nationales prises en ce sens, soulignant néanmoins qu'aucune ne permet une pleine responsabilisation vis-à-vis des violations des droits de l'homme.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...