Hommage ONU : le lourd tribut payé par le personnel

Écouter /

Ban Ki-moon lors d'une cérémonie en hommage aux Casques bleus ayant perdu la vie, tenue au Guatemala en mars 2011 (UN Photo/Eskinder Debebe)

Les Nations Unies ont organisé ce lundi matin, au Siège de l'Organisation à New York, une cérémonie à la mémoire des membres du personnel de l'ONU morts dans l'exercice de leur fonction.

La cérémonie solennelle a permis de rappeler que, sous la bannière onusienne, civils, humanitaires et Casques bleus, outre les catastrophes naturelles et les accidents d’avion et d’hélicoptère, sont de plus en plus victimes d'agressions diverses et d'actes de terrorisme. Un ciblage inadmissible de personnes qui travaillent uniquement à améliorer la vie des autres a fait valoir Secrétaire général de l'ONU.

Ban Ki-Moon qui déplore une érosion marquée du respect pour le personnel de l'ONU et son impartialité. Or, les défis relatifs à la sécurité des employés des Nations Unies sont de plus en plus nombreux et complexes. Le Secrétaire général demande donc aux gouvernements d'assumer la responsabilité qu'ils ont, non seulement en matière de sécurité, mais s'agissant aussi de poursuivre en justice ceux qui font preuve de violence à l'égard du personnel de l'ONU.

« Nos collègues qui ont perdu la vie étaient l'exemple d'une merveilleuse diversité. Mais ils étaient tous unis parce qu'ils croyaient en l'ONU », a déclaré Ban Ki-Moon, avant d'ajouter : « Qu'ils reposent en paix pour l'éternité. Et que notre travail pour la paix soit, en leur nom, un succès ».

(Extrait sonore: Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...