Élections en RDC : la LINELIT constate des irrégularités

Écouter /

En République démocratique du Congo, la population s'est rendue aux urnes le 28 novembre pour élire le Président de la République ainsi que les membres du Parlement. Parmi les observateurs de ces scrutins figure la Ligue nationale pour les élections libres et transparentes (LINELIT). Jérôme Bonso, le président de cette organisation, livre son témoignage sur le déroulement du vote ainsi que son analyse sur ces élections en RDC.

La LINELIT a déploré le dysfonctionnement du système électoral en RDC, au lendemain du double scrutin du 28 novembre. Cette organisation a aussi relevé la non prise en compte de nombreux électeurs omis de la liste, qui pourtant devraient l'être. Cette situation a désorienté, découragé et même énervé les concernés. Même regret concernant la création précipitée d'extension des bureaux, dont certains non connus ou tout simplement très éloignés des électeurs. Tous ces cas de dysfonctionnement ont créé, selon la LINELIT, des tensions qui ont mis certains observateurs nationaux et internationaux en insécurité.

Créée à Kinshasa le 11 décembre 1991, la Ligue nationale pour les élections libres et transparentes est une organisation non gouvernementale de développement démocratique, de promotion et de défense des droits de l'homme, spécialisée dans le monitoring et la formation en matière d'élections et de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption. Elle reste, de ce fait, apolitique et ne peut en aucun cas, selon ses dirigeants, être inféodée aux partis politiques.

(Extrait sonore : Jerome Bonso, président de la Ligue nationale pour les élections libres et transparentes (LINELIT) et coordonnateur de la plateforme de la société civile congolaise « Agir pour des élections transparentes et apaisées » ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...