Côte d'Ivoire : établir rapidement une armée républicaine

Écouter /

Bert Koenders, Représentant spécial du Secrétaire général en Côte d'Ivoire (UN Photo)

Le nouveau chef de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire, Bert Koenders, souligne la nécessité de poursuivre la coopération entre l'ONUCI et l'armée ivoirienne sur les moyens d'établir, dans des délais requis, une armée républicaine, mais aussi de réaliser le désarmement, la démobilisation et la réintégration. Selon lui, il faut aussi veiller en priorité à sécuriser les élections législatives.

Des propos tenus par le Représentant spécial lors de sa rencontre le 4 novembre, au Siège de l'ONUCI, avec le Ministre délégué ivoirien à la défense, Paul Koffi Koffi. Une rencontre qui a permis d'insister sur la nécessite de bâtir l'armée ivoirienne dans le contexte de la réforme du secteur de la sécurité et dans le processus de désarmement.

Par ailleurs, le Chef de l'ONUCI a réitéré sa disponibilité à encourager tous les efforts pris dans le sens de la paix et dans le cadre du mandat de la mission onusienne « Je suis prêt à travailler avec le Gouvernement pour voir comment on peut faire avancer les choses le plus vite parce qu'il y a beaucoup de défis. Et je félicite le Gouvernement pour avoir fait beaucoup d'efforts en faveur de l'insertion des jeunes. Parce qu'il est important de créer des emplois pour les jeunes de Côte d'Ivoire et c'est aussi le soutien que nous voulons apporter dans la mesure du possible car il est de la responsabilité de tous et constitue une priorité », a-t-il conclu.

Pour sa part, le Ministre Paul Koffi Koffi a indiqué être venu prendre contact avec le nouveau Représentant spécial qui aura à charge d'assurer la paix et la stabilité en Côte d'Ivoire, pour laquelle un des objectifs prioritaires demeure la sécurité. Il a indiqué que si les discussions avaient porté sur plusieurs sujets, ils lui avaient permis de faire le point des efforts en cours concernant la mise sur pied de la nouvelle armée ivoirienne. L'état actuel de l'armée a également été évoqué selon le Ministre Koffi Koffi qui a rappelé que les échanges ont porté sur les moyens de bénéficier de l'appui de l'ONUCI pour remettre sur pied cette armée.

Concernant la sécurisation des élections le Ministre Koffi Koffi a indiqué qu'il fallait après la réunion des Généraux, rencontrer ces derniers afin d'être informés des dispositions prises pour garantir la sécurité. La question du DDR et de la réforme du secteur de la sécurité a également été passée en revue d'autant qu'a lieu en ce moment, un séminaire sur le sujet.

(Extrait sonore : Bert Koenders, Représentant spécial du Secrétaire général en Côte d'Ivoire; propos recueillis par Boni Kabié d'ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...