Bangladesh : Ban Ki-moon salue les progrès du pays en matière de santé des femmes et des enfants

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon rencontre une mère et son enfant au Centre International de Recherche contre les maladies intestinales de Dhaka, au Bangladesh

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a mis en lumière mardi les progrès accomplis par le Bangladesh dans le domaine de la santé des femmes et des enfants, louant les efforts de la nation d’Asie du Sud pour mettre fin à la tragédie que constituent les millions de morts inutiles.

L’année dernière, Ban Ki-moon a lancé la Stratégie mondiale pour la santé des femmes et des enfants, qui a reçu le soutien de nombreux pays en développement, y compris le Bangladesh. La stratégie est soutenue ''Every Woman Every Child'', un effort mondial visant à mobiliser et à intensifier l’action mondiale pour sauver les vies de seize millions de femmes et d’enfants et d’améliorer la vie de millions d’autres.

«Le Bangladesh a montré sa vision dès le début», note Ban Ki-moon lors d’un dîner organisé dans la capitale, Dacca, en appui de l’initiative, ajoutant que le gouvernement a relevé le défi avec des plans ambitieux.

Il s’agit notamment de renforcer le personnel de santé, doublant ainsi le nombre de naissances de bébés supervisées par un agent de santé qualifié, et de s’assurer que tous les centres de santé dans tous les sous-districts ont une sage-femme disponible à tout moment, jour et nuit.

Ce dévouement a porté ses fruit, a déclaré Ban Ki-moon, notant que le Bangladesh est l’un des seuls seize pays sur la bonne voie pour atteindre l'un des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) visant à réduire la mortalité des mères et des enfants.

“Le Bangladesh est la preuve que les gouvernements doivent ouvrir la voie à des soins de santé efficace”, a-t-il déclaré. “Mais le secteur privé et la société civile doivent contribuer à y parvenir.”

Plus tôt dans la journée, le Secrétaire général s’était rendu en hélicoptère de Dacca dans la région nord-est de Moulvibazar, où il a visité une clinique de santé communautaire pour mettre en lumière l’importance d’assurer l’accès aux soins de santé aux femmes dans les zones rurales.

Il a également rencontré des responsables du BRAC, une organisation non gouvernementale (ONG) qui travaille sur la santé et le développement.

Ban Ki-moon a déclaré aux journalistes que grâce à ces visites, il a pu voir que le gouvernement a investi dans les gens, un investissement dans des moyens intelligents pour sauver des vies et redonner l'espoir aux gens.

“Ce n’est pas un secret que, ce faisant, le Bangladesh est devenu un modèle pour le monde”, a- t-il ajouté. «Le Bangladesh n’est pas seulement en première ligne pour les défis du développement. Il est en première ligne pour les solutions de développement. ”

Le Bangladesh a surmonté de grandes difficultés pour construire une économie prospère, une société civile dynamique et un avenir dynamique», a déclaré Ban Ki-moon, qui a rendu hommage au pays qui est devenu un partenaire formidable au niveau mondial, le premier contributeur de casques bleus de l’ONU et l'une des principales voix des pays les moins avancés (PMA).

Le Secrétaire général a également souligné les progrès accomplis par le Bangladesh dans un discours à l’Université de Dacca, où il a reçu un doctorat honoris causa. Il a dit aux centaines de personnes venues le voir que si le Bangladesh veut créer l’avenir prospère qu’il mérite, il ne le fera que grâce à l’unité nationale et à la solidarité.

Lors de son dernier jour au Bangladesh, le Secrétaire général a également parlé au conseil d’administration de l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI Alliance). Il a également tenu une réunion bilatérale avec le ministre des finances, Abul Maal Abdul Muhith, après ses rencontres lundi avec le Premier ministre Sheikh Hasina, le ministre des affaires étrangères Dipu Moni et le leader de l’opposition, Begum Khaleda Zia.

Les discussions ont porté sur un large éventail de questions, y compris le rôle du Bangladesh dans la promotion des femmes et la santé des enfants, la réduction des risques de catastrophes, le développement durable et le maintien de la paix.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Classé sous Femmes et enfants, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...