Ban Ki-moon rend hommage aux soldats de l'ONU tombés lors de la guerre de Corée

Écouter /

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, et sa femme, Yoo Soon-taek, rendent hommage aux Casques bleus tombés lors de la Guerre de Corée (UN Photo/Eskinder Debebe)

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, qui est actuellement en visite en République de Corée, a rendu hommage mercredi aux 2.300 soldats des Nations Unies tombés lors de la guerre dans la péninsule coréenne il y a plus d'un demi-siècle.

Lors d'une cérémonie commémorative dans l'unique cimetière des Nations Unies au monde à Busan en République de Corée, le Secrétaire général a rappelé que leur sacrifice a permis au peuple coréen de vivre en liberté et qu'ils ne seront jamais oubliés.

« C'est un privilège profondément émouvant d'être ici parmi vous aujourd'hui. En tant que Coréen, vous êtes mes compatriotes, mes frères et sœurs. Aux anciens combattants parmi vous, je présente les remerciements et la gratitude du monde et de l'ONU pour votre service et pour vos sacrifices », a déclaré Ban Ki-moon qui est le premier Secrétaire général à se rendre sur les lieux.

« Je tiens aussi à remercier les citoyens de la ville de Busan, qui se rendent quotidiennement au cimetière pour y déposer des gerbes de commémoration. Vous êtes à jamais dans mes pensées », a-t-il ajouté.

Ban Ki-moon a rappelé qu'à cette époque la Corée était au bord du gouffre et que c'est grâce au courage de soldats venus de 16 pays et le soutien de cinq autres que la République de Corée a échappé à la tyrannie et que la pays a pu se développer au niveau actuel.

« Jeune garçon je regardais le pavillon bleu de l'ONU flotter au dessus du cimetière. Je connaissais un grand nombre des soldats qui défendaient mon pays. Ils étaient courageux et bons », s'est souvenu le Secrétaire général.

« Aujourd'hui, en tant que Secrétaire général, je suis ravi de voir que ce lieu sacré est devenu un magnifique monument dédié aux braves soldats des Nations Unies qui ont donné leurs vies pour une cause noble, la vision de sécurité collective inscrite dans la Charte de l'ONU », a-t-il poursuivi.

Le Cimetière mémorial des Nations Unies est une preuve que les nations et les personnes de cultures, croyances et d'origine différentes peuvent s'unir dans la lutte pour les principes universels de liberté, de justice et de démocratie.

« Aux familles de ceux qui reposent ici, à leurs descendants et à mes compatriotes je dis merci au nom du peuple reconnaissant de la République de Corée et merci au nom des Nations Unies » a dit le Secrétaire général en rappelant que le port de Busan servait à l'époque de porte d'entrée en Corée et qu'aujourd'hui le port est le point de départ de Casques bleus coréens qui partent pour servir la cause de la paix dans le monde.

« Aujourd'hui nous commémorons ceux qui sont tombés au nom de la liberté, et nous rendons hommage aux familles et aux communautés qui souffrent toujours de l'héritage sinistre de la guerre. Renouvelons ensemble notre engagement à réunifier cette péninsule afin que tous les Coréens puissent vivre en paix et dans la prospérité pour les générations à venir », a déclaré Ban Ki-moon.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...