Armes à sous-munitions: un projet de protocole inquiète les experts

Écouter /

Les militants mondiaux et les experts en désarmement sont inquiets au sujet du projet de Protocole sur les armes à sous-munitions en cours de discussion à la Convention sur certaines armes classiques (CCAC).

Alors que les Etats se réunissent pour des négociations de la CCAC à Genève, la Convention sur les armes à sous-munitions (CMC) va s'assurer de démontrer le risque sérieux pour de nombreuses vies si le projet du Protocole sur les armes à sous-munitions est accepté. Sous la forme actuelle, le texte du Protocole VI de la CCAC donnera une couverture juridique aux Etats qui continuent d'utiliser et de produire des armes à sous-munitions. A noter que ceci est en contradiction directe avec le message de ce protocole qui affirme répondre à l'impact humanitaire de ces armes.

S'appuyant sur le succès massif d'une campagne mondiale en ligne qui a rassemblé plus de 170 000 signatures en seulement 17 heures vendredi, et est encore en croissance, le CMC va donner un message fort aux Etats qui ont déjà complètement interdit cette arme via un traité déjà en vigueur. Les États Parties de la Convention sur les armes à sous-munitions ne devraient pas revenir sur leur promesse de se débarrasser de ces armes, en soutenant ce protocole.

(Extrait sonore : Steve Goose, président du conseil d'administration du CMC, directeur exécutif de la Division armes de Human Rights Watch)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...