Tsunami : simulation dans l'océan indien

Écouter /

Ce 12 Octobre près d'une vingtaine de pays riverains de l’océan Indien participent à un exercice de simulation d’un tsunami de grande ampleur pour tester le Système d’alerte aux tsunamis et d’atténuation de leurs effets dans l’océan Indien

Un exercice baptisé « IOWave 11 ». Il s'inscrit dans le cadre des plans de prévention des catastrophes naturelles et intervient 7 ans après le Tsunami dévastateur de 2004.

Organisé sous les auspices de la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO, cette simulation prévoit l'irruption d’un séisme d’une magnitude de 9,2 sur l’échelle de Richter au large des côtes au Nord-Ouest de l'île de Sumatra en Indonésie, à l’image de celui qui s’était produit le 26 décembre 2004 et qui a été suivi d’un tsunami de grande ampleur.

En 12 heures, la vague de ce tsunami fictif traversera tout l’océan Indien pour frapper les côtes d’Afrique du Sud. Des bulletins d’alerte seront alors émis par le nouveau Service consultatif régional d'alerte au Tsunami qui repose désormais sur l’Australie, l’Inde et l’Indonésie.

Ce test est destiné à évaluer le bon fonctionnement des flux de communication entre les différents acteurs concernés, l’état de préparation des pays et la bonne marche des dispositifs d’urgence. Des exercices d’évacuation des populations côtières seront également menés dans plusieurs pays, notamment en Inde et en Malaisie.

(Mise en perspective de Pascaline Zamoula)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...