Soudan du Sud : le PAM constate une grave insécurité alimentaire dans le pays

Écouter /

une famille du Soudan du Sud-Photo: PAM

Le Programme alimentaire mondial (PAM) constate que 3 mois après la déclaration de l'indépendance du Soudan du Sud, plus de 35 % des 8,3 millions des Sud-Soudanais sont dans l'insécurité alimentaire, sans compter 10% d'entre eux qui subissent une malnutrition sévère. Et l'avenir sur le plan alimentaire dans ce pays est sombre, selon le PAM.

Des mesures d’urgence doivent être mises en place pour conjurer une crise humanitaire et alimentaire imminente dans deux régions accablées par les conflits à la frontière entre le Soudan et le Soudan du Sud, devenu depuis peu indépendant, a mis en garde l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Suite à la reprise des combats entre les troupes du gouvernement soudanais et le Mouvement de libération du peuple soudanais (SPLM-N), qui ont interrompu la principale campagne agricole, les disponibilités alimentaires dans les régions du Nil Bleu et du Kordofan méridional seront considérablement réduites, a précisé la FAO dans un communiqué de presse. Les affrontements ont coïncidé avec la période de soudure dans la région, lorsque les stocks vivriers des familles sont déjà à leurs niveaux les plus bas. Au moins 235.000 personnes ont besoin d’une aide dans les deux zones.

A la suite d’un référendum d’autodétermination, la République du Soudan du Sud a fait sécession le 9 juillet 2011, se séparant de la République du Soudan. Le Soudan du Sud compte 8,26 millions d’habitants. C’est un État fédéral comprenant 10 États fédérés, eux-mêmes subdivisés en 86 comtés. Sa superficie représente environ le tiers de la superficie de l’ancien Soudan unifié.

(Extrait sonore : Gaelle Sévenier, porte-parole du PAM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...