Se laver les mains sauve des vies

Écouter /

Le Gouverneur de la région Centre-Est donne l'exemple lors d'une journée dédiée au lavage des mains au Burkina Faso (Photo : WaterAid)

Selon le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) le lavage des mains pourrait sauver des centaines de milliers de vies par an, en réduisant de 50% le nombre de décès liés à la diarrhée et de 25% ceux liés aux infections respiratoires aiguës chez les enfants de moins de cinq ans. Environ 1,1 million d'enfants meurent de diarrhée par année alors que 1,2 million meurent de maladies respiratoires.

Il est important de pratiquer le lavage des mains à des moments stratégiques afin qu'il soit efficace: avant de préparer les aliments, avant de manger, et après avoir été aux toilettes… L'usage du savon est également indispensable car il permet de dissoudre les graisses et faire partir les microbes. S'il y a pénurie de savon, il peut être remplacé par des cendres. Aussi faut-il bien se rincer les mains à l'eau après les avoir lavées.

Pour promouvoir cette simple pratique sanitaire, la communauté internationale célèbre depuis quatre ans, tous les 15 octobre, la Journée mondiale du lavage des mains. Des activités de sensibilisation sont organisées à travers le monde. Ces campagnes sont adaptées selon leur audience et leur contexte. Pour les enfants en bas âge elles passent par des jeux ou des marionnettes ; pour les adolescents par des athlètes renommés ou des miss ; pour les adultes par les chefs de gouvernement, les évêques et les personnes éminentes. Elles varient aussi selon les coutumes, comme au Burkina Faso où la sensibilisation vise surtout les associations de femmes.

(Interview : Sylvana Nzirorera, représentante adjointe de l'UNICEF au Burkina Faso; propos recueillis pas Cristina Silveiro)

Classé sous Fréquence santé, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...