Protectionnisme : un rapport de l'OMC, l'OCDE et la CNUCED sur le G-20 s'y oppose

Écouter /

Le rapport conjoint de l'OMC, de l'OCDE et de la CNUCED sur les mesures commerciales du G-20, publié le 26 octobre 2011, indique que la grande faiblesse de la croissance dans certains pays du G-20 et la persistance des déséquilibres macroéconomiques au niveau mondial mettent à l'épreuve la détermination de nombreux gouvernements à respecter l'engagement du G-20 de résister au protectionnisme. « La situation n'est pas encore alarmante mais elle pèse clairement sur les risques de détérioration de l'économie mondiale », avertissent les trois organisations.

Ce nouveau rapport de la CNUCED, de l'OCDE et de l'OMC est une sorte de mise en garde contre une montée du protectionnisme. Les trois organisations pointent ainsi du doigt le risque que les gouvernements soient « tentés d’utiliser des restrictions à l’exportation », pour augmenter la production de leurs industries domestiques. Elles ont en fait le sentiment que le protectionnisme commercial gagne du terrain dans le monde, car il est considéré comme une réponse politique à des difficultés économiques ponctuelles.

Et parmi les signes qui montrent ces risques de protectionnisme, l'OMC relève qu’il y a eu davantage de nouvelles restrictions à l’exportation durant la période mi-mai à mi-octobre que dans le passé, essentiellement sur les produits alimentaires et minéraux.

« Bien que la majorité de ces actions aient été justifiées par la nécessité d’assurer les besoins domestiques, elles risquent d’affecter sérieusement les partenaires commerciaux », avertissent l'OMC, l'OCDE et la CNUCED.

De façon générale, les trois organisations décrivent une situation qui pèse clairement sur les risques de détérioration de l'économie mondiale. Une façon de rappeler que la situation n’est pas encore alarmante, mais elle est potentiellement risquée pour l’économie mondiale. C'est pourquoi l'OMC et la CNUCED lancent encore un appel aux leaders du G-20 à résister au protectionnisme et miser sur une politique commerciale commune qui doit rester ouverte.

(Mise en perspective : Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...