Norvège : l'ONU mobilisée contre une proposition de loi abrogeant les droits des Sami

Écouter /

Famille Sami en Norvège en 1900

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, James Anaya, a averti vendredi que la proposition visant à abroger les principales lois et politiques relatives à peuple sami de Norvège pourrait «constituer un énorme recul pour la reconnaissance et la protection des droits de l’homme dans le pays. En ligne de mire du Rapporteur, la proposition de loi proposée par l'un des plus grands partis politiques du pays, le Fremskrittspartiet, le Parti du Progrès.

La proposition de loi norvégienne recommande que le Parlement dénonce la Convention de l’Organisation internationale du Travail relative aux peuples autochtones, mais aussi abolisse le Parlement sami, abroge la loi clé sur le Finnmark et fasse disparaître la zone administrative consacrée à la langue sami. Or, prévient le Rapporteur spécial de l'ONU sur les droits des peuples autochtones, si cette proposition est adoptée, elle va annihiler les nombreux progrès accomplis en Norvège concernant la reconnaissance et la garantie des droits du peuple sami.

Tout en se félicitant que le gouvernement norvégien se soit d'ores et déjà opposé fermement à la proposition de loi, James Anaya n'en appelle pas moins toutes les parties concernées y compris le peuple norvégien à rejeter la proposition du Parti du progrès, ainsi que toute proposition future susceptibles de porter atteinte aux droits humains et aux libertés fondamentales des populations sami en Norvège. Dans son dernier rapport publié en janvier, l'expert insistait sur l'auto-détermination des Samis, leurs droits sur leurs terres et ressources, ainsi que sur les efforts pour revitaliser les langues sami et offrir aux jeunes une éducation culturellement appropriée.

Les membres du peuple autochtone des Samis vivent en Norvège, en Suède, en Finlande et en Russie.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...