L'OIT met en garde contre une génération «traumatisée» par la crise mondiale de l'emploi des jeunes qui s'aggrave

Écouter /

L'Organisation internationale du Travail (OIT) met en garde dans un rapport, contre le «traumatisme» de toute une génération de jeunes travailleurs, confrontés à un dangereux mélange de chômage constamment élevé, d'inactivité et de travail précaire croissants dans les pays développés, ainsi qu'à une multiplication du nombre de travailleurs pauvres dans les pays en développement.

L'OIT indique que «l'infortune de la génération qui arrive sur le marché du travail en cette période de Grande récession ne se traduit pas seulement par le malaise actuel suscité par le chômage, le sous-emploi et le stress des risques sociaux liés au chômage et à l'oisiveté prolongée; elle pourrait aussi avoir des conséquences à long terme, sous forme de rémunérations plus faibles à l'avenir et de défiance à l'encontre du système économique et politique.

Le rapport note que cette frustration collective chez les jeunes a été l'un des moteurs des mouvements de protestation qui ont eu lieu à travers le monde cette année parce qu'il devient de plus en plus difficile pour les jeunes de trouver autre chose qu'un travail à temps partiel ou un emploi temporaire.

Le rapport ajoute qu'au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, par exemple, au cours des vingt dernières années, près d'un jeune sur quatre s'est retrouvé au chômage malgré les progrès accomplis en matière d'éducation des garçons et des filles.

(Mise en perspective: Maha Fayek et Florence Westergard)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...