Les familles de Gilad Shalit et d'un millier de palestiniens partagent la même anxiété.

Écouter /

Israël et le Hamas ont conclu cette semaine un accord prévoyant la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit, enlevé en juin 2006 en lisière de la bande de Gaza, en échange d’un millier de Palestiniens détenus dans des prisons israéliennes.

Cet accord, fruit d’une médiation menée par l’Égypte et l’Allemagne, devrait mettre fin à l’un des épisodes les plus sensibles et les plus longs de l'affrontement entre le Hamas et Israël et faire la joie d'un millier de familles palestiniennes et d'une famille israélienne.

La libération dans quelques jours de Gilad Shalit et d'un millier de prisonniers palestiniens ne peut que réjouir les proches de ces derniers qui vont enfin pouvoir retrouver les siens, cinq ans, dix ans, ou plus de 20 ans après avoir été fait prisonniers et soumis à l’isolement.

Cela provoque nécessairement émotion, empathie, incertitude et anxiété. De fait, parents et familles proches en attente du retour d'un être cher sont les même partout, que ce soit en Israël ou en territoire palestinien.

La Radio de l'ONU a contacté le père du Caporal Gilad Shalit et Wissam le Fils de Mohammed Al Hassin un prisonnier palestinien qui sera bientôt libéré.

(Enrobé de Maha Fayek, avec des extraits sonores de Noam Shalit, père du Caporal Gilad Shalit et de Wessam Mohammed Al Hassani fils de Mohammed Al Hassani, un palestinien détenu dans les prisons israéliennes).

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...