La présidente du Libéria, prix Nobel de la paix

Écouter /

Les trois lauréates du Prix Nobel de la paix:Tawakkul Karman, Ellen Johnson Sirleaf et Leymah Gbowee

Le prix Nobel de la paix a été attribué conjointement à deux Libériennes et une Yéménite pour “leur combat non violent en faveur de la sécurité et du droit des femmes”.

Trois femmes ont reçu le prix Nobel de la paix 2011 ce vendredi : la présidente du Libéria, Ellen Johnson-Sirleaf, première femme élue à la tête d’un Etat africain, Leymah Gbowee, elle aussi libérienne, et la yéménite Twakkul Karman. Pour Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, le choix ne pouvait être meilleur

Les Libériennes et la Yéménite sont récompensées pour “leur combat non violent en faveur de la sécurité des femmes et pour le droit des femmes à participer pleinement à la recherche de la paix”.

La présidente Johnson-Sirleaf, âgée de 72 ans, élue à la tête du Libéria en 2005, tentera mardi de se faire réélire à la tête du pays. Sa compatriote Leymah Gbowee est, elle, reconnue pour son engagement lors de la guerre civile qui a ravagé le Liberia dans les années 1990, pour son travail de mobilisation et d’organisation des femmes de toutes ethnies et de toutes religions pour mettre fin à la guerre.

Avec Tawakkul Karman, le comité Nobel distingue une femme qui a oeuvré pour la paix, le démocratie et le droit des femmes pendant le “printemps arabe”.

Extrait sonore : Shirley Brownell, Rédactrice des discours d'Ellen Johnson Sirleaf et ancienne fonctionnaire des Nations Unies ; propos recueillis par Maha Fayek

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...