Israël-Palestine : au Conseil de sécurité Lynn Pascoe hausse le ton

Écouter /

B. Lynn Pascoe, Secrétaire général adjoint aux affaires politiques (UN Photo)

Une fois de plus Israéliens et Palestiniens se sont accrochés verbalement au Conseil de sécurité de l'ONU, lors de la présentation d'un compte rendu sur la situation en Israël et dans les territoires palestiniens par B. Lynn Pascoe, l'adjoint de Ban Ki-moon aux affaires politiques. Il a haussé le ton en jugeant inacceptable la frénésie de la poursuite des colonies de peuplement par Israël et les louanges du Hamas pour les actes de violence ainsi que les déclarations des prisonniers palestiniens libérés par Israël dans le cadre de l'échange du soldat Shalit… Ces derniers ont certifié qu'ils poursuivraient le « Jihad ».

« Dans leurs remarques publiques suite à l'échange, les responsables du Hamas –malheureusement – ont trop loué la résistance violente, et quelques-uns des prisonniers libérés ont fait des déclarations déplorables glorifiant des actes de violence. Le Premier ministre Netanyahu a annoncé qu'Israël continuerait à lutter contre le terrorisme », a déclaré Lyn Pascoe.

« Aussi nous avons enregistré notre profonde préoccupation face à des actions de colonisation d'Israël, notamment l'avancée du plan de construction de quelques 2600 unités de logements dans la colonie de Givat Hamatos à Jérusalem Est, ce qui reviendrait à une nouvelle colonie dans une zone d'importance vitale pour la viabilité d'une solution de deux États », a-t-il ajouté.

Tour à tour l'observateur permanent de Palestine et l'ambassadeur d'Israël aux Nations Unies se sont jetés la balle, chacun accusant l'autre de ne pas vouloir accepter tantôt la présence du peuple juif avec son État et tantôt celle du peuple palestinien avec son futur État sur la terre des enfants d'Abraham.

(Mise en perspective de Maha Fayek avec extrait sonore de B. Lynn Pascoe, Secrétaire général adjoint aux affaires politiques)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...