Iles Comores : Sophie Gomis évoque les priorités de l'archipel

Écouter /

Sophie Gomis est une consultante pour les Comores. Jean-Pierre Amisi Ramazani l'a interviewée à New York, en marge des travaux de la 66ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies. Sophie Gomis évoque plusieurs sujets qui intéressent particulièrement les Iles comoriennes, tels que le droit de la mer, les limites du plateau continental, les droits des migrants ainsi que la promotion du développement durable.

Les Comores constituent un archipel de l'océan Indien situé à 400 km au nord-ouest de l'île de Madagascar et à 300 km des côtes africaines, à l'entrée du canal de Mozambique. L'archipel comprend quatre îles, toutes situées entre 30 à 40 km les unes des autres: la Grande-Comore (N'Gazidja), Mohéli (Mwali), Anjouan (Ndzuwani) et Mayotte. L'archipel est étendu sur 250 km, d'est en ouest (Mayotte, Anjouan, Mohéli et Grande-Comore) et compte un grand nombre d'îlots à 300 km au large de l'Afrique de l'Est. C'est sur l'île de la Grande-Comore qu'est implantée la capitale, Moroni.

Le nom officiel du pays, depuis 2002, est l'Union des Comores (en français) ou Udzima wa Komori (en comorien). L'île de la Grande-Comore au nord-ouest compte une superficie de 1148 km², contre 424 km² pour Anjouan et 290 km² pour Mohéli. L'archipel en entier s'étend sur 1862 km², soit l'équivalent de l'île Maurice ou la superficie couvrant les deux tiers du grand-duché de Luxembourg.

Pour sa part, Mayotte, la quatrième île de l'archipel, n'est pas membre de l'Union des Comores, car elle fait partie de la République française. Les Comores sont devenues membre de la Francophonie en 1977 et membre de la Ligue des États arabes en 1993.

(Extrait sonore : Sophie Gomis, Consultante pour les Comores ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...