Hervé Ladsous : un maintien de la paix placé sous le signe du partenariat

Écouter /

Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix (UN Photo)

Un maintien de la paix dont le mot d'ordre est partenariat et responsabilité de protéger, tel est le credo du nouveau patron du maintien de la paix aux Nations Unies, Hervé Ladsous, diplomate français de renom. Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix a fait hier sa première apparition devant la presse de l'ONU.

Dans une interview accordée -ensuite- à la Radio des Nations Unies, Hervé Ladsous est revenu sur le concept « devenu très explicite de la responsabilité de protéger et auquel sont très attachées les populations dans un certain nombre de situations ». Hervé Ladsous évoque, à titre d'exemple, le cas d'Haïti, où lors d'un récent sondage, 60% de la population ont avoué leur satisfaction du maintien de la sécurité par la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH). « C'est l'exigence première de tous ceux qui estiment que le maintien de l'Opération de l'ONU dans le pays est indispensable, pour la paix, la sécurité et la formation de la police haïtienne », a-t-il souligné.

Hervé Ladsous compte se rendre prochainement au Soudan et au Soudan du Sud, pour entamer des discussions sur le mandat de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), un mandat de « bonne intelligence ». L'Opération des Nations Unies aura, selon lui, pour mission d'assister le nouveau gouvernement du Soudan du Sud dans de nombreux domaines et de veiller aux relations de bon voisinage entre le Soudan et le Soudan du Sud.

Concernant le budget du maintien de la paix, l'adjoint de Ban Ki-moon précise qu'il importe de trouver les moyens de dépenser moins, mais avec le souci majeur de servir aux mieux les populations et de ne pas aggraver le risque sécuritaire pour le personnel des Nations Unies.

Hervé Ladsous, ancien Ambassadeur de France en Chine, a été nommé le 2 septembre 2011 Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix.

Grand connaisseur de l'Asie, diplômé de l'École nationale des langues orientales vivantes, il a été Ambassadeur de France en Indonésie de 2001 à 2003, puis en Chine de 2006 à 2010. Il a également exercé en Australie et en Haïti, ainsi qu'à Genève et à New York auprès des Nations unies. Il fut porte-parole du ministère des Affaires étrangères de 2003 à 2006 et était depuis le 24 novembre 2010 directeur de cabinet des ministres des affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, puis Alain Juppé.

Avec un budget annuel de sept milliards de dollars et un effectif de 120.000 personnes, le Département des opérations de maintien de la paix est l'un des plus importants au sein de l'Organisation des Nations Unies.

(Interview : Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix ; propos recueillis par Maha Fayek)

Classé sous Dossiers, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
22/07/2014
Loading the player ...