Golfe de Guinée: le Conseil de sécurité condamne les actes de piraterie

Écouter /

U. Joy Ogwu, Représentante permanente du Nigéria et Présidente du Conseil de sécurité pour le mois d'octobre

Le Conseil de sécurité, sous présidence nigériane, a condamné cet après midi tous les actes de piraterie et les vols à main armée commis en mer dans le golfe de Guinée. Par la résolution 2018 adoptée à l'unanimité, les quinze encouragent les Etats Membres de la CEDEAO, la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest, de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale et de la Commission du golfe de Guinée à définir une stratégie globale.

Le Conseil engage également les États Membres de la CEDEAO et de la Commission du Golfe de Guinée à lutter contre les actes de piraterie et les vols à main armée par une action concertée, notamment l'instauration de patrouilles maritimes sans pour autant priver des navires d'États tiers de la liberté de navigation en haute mer.

Les quinze prient ces mêmes instances à coopérer avec les différents États concernés pour poursuivre les auteurs présumés, notamment ceux qui facilitent et financent les actes de piraterie. La communauté internationale est aussi engagée à aider, à leur demande, les États et les organisations régionales concernés.

Enfin, les quinze se félicitent qu'il soit prévu de convoquer un sommet des chefs d'État du golfe de Guinée afin de réfléchir à une riposte globale dans la région.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...