Assemblée générale: Le 'Oui' des États Membres à la levée de l'embargo contre Cuba

Écouter /

Palais de la Révolution, Havana, Cuba-UN Photo Milton Grant

Un projet de résolution visant la levée de l'embargo imposé par les États-Unis contre Cuba était à la table de l'Assemblée générale des Nations Unies. La résolution a été votée à l'unanimité des États membres, 186 en faveur deux contre et trois absentions

La majorité des États-membres de l'ONU, les groupes régionaux, la Chine, le groupe des 77 et les non alignés, se sont alignés contre l'ingérence, le non respect de la souveraineté et pour la levée de l'embargo unilatéral imposé depuis plusieurs décennies par les États-Unis à Cuba.

Les États membres de l'ONU avaient fait part de leurs préoccupations au Secrétaire général de l'ONU qui à son tour en a fait part à la 66ème session de l'Assemblée générale dans un rapport dont le libellé est le suivant : “Nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par les États-Unis d'Amérique“. Le rapport daté du 16 août 2011 se voulait le plus complet possible sur les commentaires des États membres. Aujourd’hui les États Membres de l'ONU ont adopté une résolution visant à la levée de l'embargo.

De la condamnation et du rejet, les États membres de l'ONU sont passés à l'action et ont levé leur voix à l'Assemblée générale pour mettre fin à un blocus illégal dans tous ses aspects économiques, commerciaux et financiers. Tous considèrent que le maintien de ce blocus est une violation flagrante des principes d'égalité souveraine des États et de non-intervention et de non-ingérence dans leurs affaires intérieures. Tous considèrent que ce blocus est une violation de la charte même de l'Organisation mondiale du commerce qui favorise le libre échange entre les États et pour chaque État.

Au nom de la Caricom Janine Elisabeth Coye-Felson a fait les éloges de Cuba exemple modèle d'aide aux pays en développement. Cuba et ses universités qui accueillent gratuitement de nombreux étudiants d'Amérique Latine; Cuba qui ouvre grandes les portes de ses hôpitaux aux pays voisins; Cuba qui envoie son expertise médicale partout dans les pays en développement pour les faire profiter du savoir faire de son personnel médical et hospitalier; Cuba dont l'oeuvre remarquable accomplie dans les domaines de la santé, de l'éducation et des biotechnologies inspire la communauté internationale alors même que l'embargo continue d'entraver cette remarquable contribution au développement, de lui coûter si cher et alors même que 70% de la population cubaine est née sous l'embargo.

(Mise en perspective de Maha Fayek ; avec un extrait sonore de Janine Elisabeth Coye-Felson, Représentante permanente Adjointe de Belize aux Nations Unies).

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...