Afrique de l'Ouest et centrale : le choléra a fait plus de 2.400 morts, selon l'UNICEF

Écouter /

Les régions d'Afrique centrale et de l'Ouest (carte: UNICEF)

Les régions d'Afrique centrale et de l'Ouest sont confrontées à l'une des pires épidémies de choléra de leur histoire, avec plus de 85.000 cas enregistrés et 2.466 morts cette année.

Les taux de mortalité s'élèvent dans cette région du monde à 4,7%. Un taux de mortalité de plus de 1% est habituellement considéré comme trop élevé.

Les agences humanitaires de l'ONU ont également relevé que des flambées de choléra se produisaient dans des endroits où la maladie n'est pas endémique. En Afrique centrale, l'UNICEF signale une flambée de choléra alors qu'il n'y a pas de choléra depuis des années. Cela signifie que les gens sont moins conscients de la façon de prévenir ou de réagir face à une épidémie.

En outre, les taux de mortalité élevés sont enregistrés dans les endroits où le choléra n'est pas endémique. En République démocratique du Congo, les humanitaires ont vu cette année des flambées de choléra dans des provinces où il n'avait pas été signalé ces 10 dernières années.

Des campagnes pour encourager des mesures de prévention, comme le lavage des mains après l'utilisation des toilettes, la sensibilisation aux symptômes et l'augmentation du nombre de latrines dans les ports sont en cours.

Les symptômes du choléra incluent la diarrhée aqueuse aigüe, qui peut conduire à une déshydratation sévère et à la mort si elle n'est pas soignée.

(Extrait sonore : David Delienne, Conseiller régional pour l'Eau et l'Assainissement au Bureau l'Unicef pour l'Afrique Centrale et de l'Ouest ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...