Zeid Al Hussein: pour une répartition plus équitable de l'aide au Libéria

Écouter /

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a examiné ce mardi la situation au Libéria. Ce pays est sur le point d'entreprendre son deuxième scrutin démocratiquem depuis la fin du conflit. Le succès de ces élections prévues le 11 Octobre prochain et l'arrivée pacifique au pouvoir

d'une nouvelle administration seront d'une importance capitale pour la

consolidation des progrès considérables que le pays a enregistrés au cours des huit dernières années.

Sur fond de préparatifs des élections d'octobre prochain, tant la représentante de l'ONU sur le terrain Ellen Margaret Loj, que le ministre libérien des affaires étrangères Toga Gayema Mcintosh, ont fait l'éloge du maintien de la paix au Libéria; le plus long maintien de la paix au lendemain d'une guerre sanglante en Afrique, ont-ils soutenus. Un succès qui les pousse à solliciter l'appui de la communauté internationale et sa générosité pour les élections et le développement du Libéria.

Le Prince Zeid Al Hussein, qui préside la Commission de la consolidation de la paix pour le Libéria, de retour d'une mission sur le terrain, a fait, également, part au Conseil de ses préoccupations. Il estime que l'aide pour la reconstruction d'une police robuste, l'établissement d'un état de droit et la lutte contre le crime organisé sont sous-financés; par rapport aux généreuses dotations dont disposent les Casques bleus.

Pour illustrer son propos, Zeid Al Hussein a cité l'exemple du convoi des 13 véhicules onusiens transportant sa délégation au Libéria et le constat amer que les centres de police visités n'ont ni essence, ni véhicule pour se déplacer.

Zeid El Hussein a plaidé pour une répartition plus équitable des fonds alloués au Libéria surtout après le départ de l'ONU.

Mise en perspective de Maha Fayek; avec un Extrait sonore du Prince, Zeid Al Hussein, Président de la Commission de la Consolidation de la paix pour le Libéria.

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...