Wangari Maathai : l'hommage de l'ONU

Écouter /

Wangari Maathai, Prix Nobel de la paix, fondatrice du « Mouvement de la ceinture verte » et Messagère de la paix des Nations Unies pour les questions de l'environnement

Les Nations Unies ont rendu hommage ce lundi à Wangari Maathai, lauréate du Prix Nobel de la paix en 2004, fondatrice du « Mouvement de la ceinture verte » et Messagère de la paix de l'ONU, morte dimanche à Nairobi au Kenya à l’âge de 71 ans.

Dans une déclaration de son porte-parole, le Secrétaire général se dit profondément attristé d’apprendre le décès du Professeur Wangari Maathai, Un champion mondialement reconnu des droits humains et de l’autonomisation des femmes, le Professeur Maathai a été un pionnier dans l’articulation des liens entre les droits humains, la pauvreté, la protection de l’environnement et la sécurité. Autant d'engagements pour lesquels elle a reçu le Prix Nobel de la Paix 2004.

Ban Ki-moon note que le Professeur Maathai a contribué au cours de nombreuses décennies à promouvoir les idéaux et les objectifs de l’Organisation des Nations Unies. En reconnaissance de son engagement profond, le Secrétaire général l'avait nommée Messagère de la paix en Décembre 2009, avec un accent sur l’environnement et le changement climatique. Le Secrétaire général exprime ses profondes condoléances à la famille de Wangari Maathai et à ses amis.

De son côté, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) dans un communiqué, souligne qu'elle était l’une des plus importantes militantes pour l’environnement, reconnue au niveau international pour son engagement en faveur de la démocratie, les droits de l’homme et la conservation de la nature.

 Wangari Maathai avait le fondé le Mouvement de la ceinture verte en 1977 pour encourager les femmes dans les zones rurales au Kenya à planter des arbres afin d’améliorer leur niveau de vie en assurant l’accès à l’eau potable, au bois à brûler et autres ressources. Depuis, le mouvement a planté plus de 30 millions d’arbres pour contrer la déforestation en Afrique et assisté presque 900.000 femmes à établir trois centres de maternité.

En 2004, le Comité du Prix Nobel a reconnu l’engagement de Wangari Maathai en faveur du développement durable et de l’autonomisation des femmes en lui décernant le prix Nobel de la paix en 2004. Le jury du Prix Nobel avait alors motivé son choix en louant l’engagement de Wangari Maathai « pour le développement social, économique et culturel écologiquement viable au Kenya et en Afrique. »

Née en 1940, près de Nyeri, dans les hauts plateaux du centre du Kenya, Wangari Maathai a étudié au Kenya et aux Etats-Unis, où elle a obtenu un baccalauréat du Mt. St. Scholastica College et une maîtrise de l’Université de Pittsburgh. Elle a été la première femme d’Afrique centrale et orientale à posséder un doctorat, qu’elle a obtenu de l’Université de Nairobi en 1971. En décembre 2002, le Professeur Maathai avait été élue au parlement kenyan en tant que Ministre adjointe de l’environnement et des ressources naturelles.

(Extrait sonore : Wangari Maathai, Prix Nobel de la paix, fondatrice du « Mouvement de la ceinture verte » et Messagère de la paix des Nations Unies pour les questions de l'environnement; propos recueillis par Diane Bailey.)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...