Terrorisme : le monde se mobilise à New York pour combattre ce fléau

Écouter /

L'Équipe spéciale de lutte contre le terrorisme (CTITF) aide les victimes du terrorisme

Parmi les importantes rencontres qui ont débuté lundi 19 septembre au Siège des Nations Unies à New York, en prélude au débat général de la 66eme session de l'Assemblée générale de l'ONU, figure un symposium sur la lutte contre le terrorisme.

Le Secrétaire général des Nations Unies qui l'a convoqué a indiqué que la stratégie mondiale contre le terrorisme s’appuie sur le consensus exceptionnel auquel sont parvenus les dirigeants mondiaux lors de leur Sommet de septembre 2005, qui visait à condamner le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations.

Ban Ki-moon a évoqué à cette occasion la récente attaque terroriste contre le bâtiment de l'ONU à Abuja, au Nigéria, et a annoncé une nouvelle initiative pour combattre le fléau du terrorisme. « La réunion d'aujourd'hui qui connait la participation des Chefs d'Etat et de Gouvernement ainsi que des ministres, amplifie la lutte contre le terrorisme. J'ai le plaisir d'annoncer que les Nations Unies ont signé un accord avec le Royaume d'Arabie Saoudite sur la création d'un Centre pour le contre-terrorisme » a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies. «Nous attachons une grande importance à l'appui aux efforts sur le plan régional et sous-régional. Nous saluons le prochain Forum contre le terrorisme au niveau mondial. Nous devons aussi revigorer nos efforts pour parvenir à une Convention globale contre le terrorisme » a-t-il ajouté.

L'ONU indique que l’actualité nous rappelle trop fréquemment que le terrorisme continue à endeuiller la planète et à infliger douleurs et souffrances à toutes les populations. Il n’est pas de semaine qui ne soit marquée par un acte terroriste quelque part dans le monde. Ces actes frappent de manière aveugle des innocents qui ont eu le malheur de se trouver au mauvais endroit, au mauvais moment. Il est de l’intérêt de toutes les nations de lutter contre ce fléau – si bien que la question du terrorisme figure à l’ordre du jour des Nations Unies depuis plusieurs décennies.

Dans ce domaine, 16 instruments universels (c’est-à-dire 13 Conventions et trois amendements) ont été élaborés au sein même du système des Nations Unies, et visent des activités terroristes particulières. Par l’intermédiaire de l’Assemblée générale de l’ONU, les États Membres se sont attachés à mieux coordonner leurs initiatives antiterroristes et à poursuivre l’élaboration de normes juridiques. Le Conseil de sécurité a lui aussi, lutté activement contre le terrorisme par ses résolutions et la création de plusieurs organes subsidiaires. Parallèlement, un certain nombre de programmes, d’offices et d’agences des Nations Unies se sont engagés dans des actions antiterroristes spécifiques, afin de soutenir les initiatives des États Membres.

En septembre 2006, afin de renforcer et d’améliorer ces activités, les États Membres ont ouvert un nouveau chapitre de la lutte antiterroriste en convenant d’une Stratégie antiterroriste mondiale. Il s’agit de la première approche stratégique et opérationnelle commune à l’ensemble des États Membres des Nations Unies dans ce domaine de la lutte contre le terrorisme. Cette stratégie est le fondement d’un plan d’action concret : analyser les conditions propices à la propagation du terrorisme; prévenir et combattre ce phénomène, prendre des mesures pour renforcer les moyens dont disposent les États pour lutter contre le terrorisme; renforcer également le rôle des Nations Unies dans ce domaine; garantir le respect des droits de l’homme dans le cadre de cette lutte contre le terrorisme.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...